Le traitement des rides

Le traitement des rides est a l’heure actuelle l’indication esthétique la plus fréquente, en médecine esthétique et en laser thérapie. Le traitement des rides fait appel à différentes techniques :

 

  • Injections de comblement (acide hyaluronique).

  • Injections volumétriques (acide hyaluronique densifié).

  • Injections de Toxine Botulique dans les muscles concernés par l'apparition de certaines rides.

  • Laser Co2 fractionné en particulier pour les ridules péri orbitaires, péribuccales mais également pour les rides plus marquées des joues (élastose solaire).

  • Laser de remodelage 1540 nm (Erbium Glass ARAMIS), seul ou en association avec la radiofréquence bipolaire (Aluma), pour les rides superficielles et chez des patientes ou patients refusant tout effet secondaire (rougeurs plus ou moins durables par CO2 Fractionné).

L'acide hyaluronique

Les rides profondes (sillons nasogéniens, pli d’amertume) seront traités par injections d’acide hyaluronique réticulé, 2 à 4 ampoules pouvant s’avérer nécessaires selon la profondeur des rides, en deux a trois séances espacées d’un mois, les injections étant peu douloureuses grâce à l'adjonction d'un anesthésiant au produit. Les produits volumateurs injectés en profondeur sont de plus en plus utilisés dans cette indication.

Les rides moyennes (joues, front, menton) peuvent être traitées avec des acides hyaluroniques moins concentrés (ride du Lion).

Les rides plus superficielles et en particulier autour de la bouche seront traitées avec des produits plus fluides. Les suites sont simples, marquées parfois par quelques petits hématomes ou ecchymoses, spontanément réversibles, maquillables le lendemain.

L'acide hyaluronique est utilisé pour redonner du volume au visage creux (injections dans les pommettes, le haut des sillons nasogéniens, le bas des joues, le pli d'amertume ou toute autre zone en creux - tempe, zone maxillaire-). On utilise là encore des produits volumateurs (VOLUMA - ULTIMATE).
Ces injections s'effectuent à l'aiguille ou à la canule, après une petite anesthésie locale, la canule étant introduite sous la peau et permettant d’effectuer le traitement sans ou avec peu de douleur.

Les risques d'hématomes existent, toujours réversibles, et maquillables. Tous les produits cités ci-dessus sont résorbables, totalement sécurisés, sans risque de granulome comme avec certains produits définitifs (silicone en particulier).

La toxine botulique (botox)

Elle est injectée dans le muscle, sur la région frontale, sur la glabelle (ride du lion) et sur les zones péri orbitaires (patte d’oie). Il s’agit de décontracter les muscles permettant de relâchement et ainsi obtenir la disparition ou l’atténuation importante des rides après quelques jours suivant l’injection.
Ces points d'injection sont précis, nécessitent une pratique régulière, et un entrainement  important. En effet, des injections inadaptées peuvent provoquer la chute du sourcil, (réversible), ou une élévation trop importante de celui-ci (sourcil mephisto, réversible également et compensable).

La durée d'efficacité est en moyenne de 4 à 6 mois, les injections étant en général répétées deux fois par an.

Différents produits peuvent être par ailleurs utilisés (VISTABEL, AZZALURE). Il est possible de traiter également les rides péri buccales et mentonnières par la toxine botulique.

Les lasers

Le laser ARAMlS et la radiofréquence bipolaire sont utilisés de façon intéressante pour le traitement de rides très superficielles, notamment sur la région sous orbitaire et péri orbitaire. 4 à 6 séances s'avèrent nécessaires pour obtenir un bon résultat, espacées de 15 en jours en moyenne.
On utilise dans un premier temps le laser ARAMIS de stimulation collagénique puis immédiatement après on effectue une aspiration par radio fréquence bipolaire. Les suites sont très simples, parfois marquées par une rougeur le jour de la séance.

Le laser CO2 Fractionné Mixto permet d'obtenir en deux séances le même type de résultat mais au prix de suites marquées par des rougeurs pendant une à plusieurs semaines. Le résultat se voit dans les suites immédiates, mais également, puisqu'il s'agit d'une stimulation collagénique, dans les 6 mois qui suivent la séance.
En cas de résultat insuffisant, une seconde séance voire une 3e peuvent s’avérer utiles.

Traitement et comblement des rides à Amiens