Le traitement de la couperose et de l’érythrose au laser

La couperose représente un motif fréquent de consultation en Dermatologie. Elle se manifeste par une dilatation permanente des petits vaisseaux du visage, mais peut se localiser également au niveau du cou (érythrose interfolliculaire), du décolleté, du haut du dos, ces localisations étant favorisées par le soleil et dans un moindre degré, par le tabac.

Les vaisseaux ne sont pas toujours apparents, on parle alors d’érythrose puisqu’il s'agit d’un fond rouge permanent se compliquant souvent de bouffées vasomotrices ou flushes pouvant revêtir l'aspect d'une bouffée de chaleur aux changements de température, lors de I'exposition solaire, de la consommation d'aIcool ou de mets épicés.

La couperose ou l’érythrose s’associent souvent a des petites pustules d’acné (rosacée) et il peut être utile d'associer au traitement laser un traitement adapté (antibiothérapie par Tetracyclines, applications de Metronidazole topique).
La prévention consiste en la protection solaire, la suppression du tabac, notamment pour les couperoses des pommettes chez les femmes, la diminution d’alcool.

Traitement et séances

Quoi qu'il arrive, le traitement est efficace en quelques séances (2 à 5 séances selon l’importance de l’atteinte). Le laser utilisé est le KTP (laser GEMINI 532). La séance dure de 10 à 20 mn, la douleur est très modérée, les suites possibles étant marquées par un odème au niveau des pommettes pendant 2 a 3 jours, oedème totalement réversible et qu’il est possible de prévenir par l’application de froid après la séance et toutes les heures le jour de la séance. Par la suite, une séance tous les un à deux ans peut s'avérer nécessaire, la protection solaire totale étant impossible a obtenir.

On peut également traiter par la même technique l’érythrose inter folliculaire du cou, marquée par une pigmentation brun rougeâtre, cette localisation pouvant faire appel à des techniques combinées (laser 532, IPL, laser KTP QS). Les résultats obtenus au niveau du décolleté et du haut du dos sont encore plus rapides (1 à 2 séances).
Il est également possible d'utiliser la lumiere pulsée pour ces localisations.


Les pathologies vasculaires traitées peuvent également être :

  • Les angiomes stellaires par laser GEMINI 532 en une à deux séances,

  • Les cicatrices rouges, avec le 532nm également, seul ou en association avec le laser Erbium Glass 154 nm,

  • Les cicatrices de radiodermite avec la même technique,

  •  D'une façon générale, toute pathologie liée à un afflux sanguin exagéré et donc «ce qui est rouge».

Traitement de la couperose au laser à Amiens